Après des semaines de blocus a commencé la fusée Ariane dans l’espace à nouveau

Après des semaines de blocus a commencé la fusée Ariane dans l'espace à nouveau

Le début dans les premières heures de vendredi

(Photo: Arianespace)

Avec plus d'un mois de retard, une fusée Ariane européenne lancée dans l'espace de nuit deux satellites. Le lancement a été reporté en raison des violentes manifestations en Guyane française, qui avait paralysé le port spatial.

Après des semaines de retard en raison des protestations d'une fusée Ariane de-5 lancé dans l'espace à nouveau depuis le port spatial de l'Europe à Kourou, en Guyane française. Les porteurs amenés dans les premières heures de vendredi (CET), deux satellites de télécommunications pour les fournisseurs de la Corée et le Brésil en orbite l'a annoncé l'opérateur de lancement Arianespace. A l'origine, la fusée était censé décoller à la mi-Mars, mais les protestations sociales sur le territoire français d'outre-mer en Amérique du Sud avait le port spatial bloqué pendant un mois.

Le sgdc par satellite pour offrir un accès Internet haut débit au Brésil, tout en assurant des communications pour le gouvernement et militaire du pays. Koreasat-7 est destiné à fournir des services de communication en Corée du Sud, Asie du Sud et de l'Inde.

Milliards de Paris

En français les Guyane avaient manifesté contre les problèmes économiques et la criminalité, ainsi que pour améliorer les soins de santé. Cette routes ont été bloquées aussi de. Le gouvernement français a finalement conclu un accord avec le mouvement et a mis plus de trois milliards d'euros en perspective. Selon une information antérieure PDG Stéphane ARIANESPACE d'arrêt coûtent Israël l'opérateur de lancement et ses partenaires jusqu'à 500.000 euros par jour. (AP) /(Mho)