Simit: programmation pour les simulations physiques

les chercheurs du MIT introduisent des programmes pour les simulations physiques

(Photo: mit.edu)

Les scientifiques du MIT et d'autres institutions ont mis en place Simit. Ceux-ci sont destinés à bénéficier ceux qui décrivent leurs systèmes physiques par des graphiques et des utilisateurs d'algèbre linéaire des gains de performance.

Les scientifiques du Massachusetts Institute of Technology ont mis au point une nouvelle langue pour les simulations physiques ainsi que des chercheurs d'Adobe, Disney Research, Stanford, California Polytechnic State University et l'Université du Texas à Austin. Simit destiné à permettre aux développeurs de voir les systèmes programmés à la fois en tant que structure de données liées sous la forme d'hypergraphes ainsi qu'un ensemble de vecteurs mondiaux, matrices et tenseurs. Ainsi, les modèles à des fins différentes peuvent être utilisées sans la langue aurait à mettre beaucoup de la capacité dans les conversions.

Convient peut-être aussi pour d'autres applications

Bien que les développeurs ont avant de commencer la construction de la simulation, indiquez comment la représentation graphique du système peut être mis en correspondance avec la description de la matrice, mais après qu'ils peuvent décrire toutes les opérations avec formulées dans les instructions d'algèbre linéaire. La langue les traduit ensuite en graphiques afin que le système fonctionne plus rapidement que dans la conversion des graphiques dans des matrices serait le cas. En plus de fonctionner sans modification sur les deux CPU et GPU sur le code Simit, que les chercheurs peuvent accélérer leur simulation sans ajustement. La portée des programmes développés sera inférieur à l'écrit par Matlab.

Simit est en effet destiné aux simulations de physique, leurs inventeurs langue peut toutefois travailler aussi bien dans des applications dans les domaines de l'apprentissage de la machine et la robotique imaginer. Une description détaillée de la nouvelle langue peut être lu dans le document d'accompagnement. (Dec) /(Julia Schmidt) /(ANW)