Les suppressions d’emplois et la sous-traitance: Siemens prévoit couper 2700 emplois

Les suppressions d'emplois et la sous-traitance: Siemens prévoit couper 2700 emplois

(Photo: Siemens
)

Siemens n'a apparemment pas peur de la pénurie de main-d'œuvre qualifiée et veut aller de l'avant avec son réalignement avec la réduction de 2700 postes. Dans le IT interne de l'entreprise 1350 emplois sont touchés.

Le géant de l'électronique Siemens avance son réalignement de l'avant avec une nouvelle perte d'emplois. Tout au long de l'Allemagne un total d'environ 2 700 emplois dans les années peintes à venir, être verrouillé ou sous-traitée, la société a annoncé jeudi. Sont particulièrement touchés sont l'entreprise informatique interne, où seul est d'environ 1 350 emplois, ainsi que l'usine numérique et la Zugsparte, mais aussi la formation du groupe. La ligne de fond doit être éliminé, sous-traitée 1000 1700 points.

Avec les mesures, l'entreprise répond à des problèmes dans divers domaines d'activité tels que Zugsparte. Dans l'IT d'entreprise que vous voulez que la "« Faire la portée géographique à l'épreuve et déplacer 700 emplois aux fournisseurs de services externes. Parmi ceux-ci, les promesses du groupe une plus grande flexibilité.

Dans d'autres secteurs, la production à optimiser. Même dans la formation, qui a jusqu'à présent étendue à 33 endroits, il y aura des coupes. Étant donné que les mesures pour plusieurs secteurs sont fournis, ils sont répartis sur de nombreux endroits. En appartenant au secteur Digital Factory dans Fuerth environ 450 emplois sont touchés et dans le Zugsparte à Krefeld plus sur le 300e

9000 embauches prévues

Dans la même période a été prévu, seuls quelque 9000 employés se réadapter en Allemagne. Ici, les employés touchés par les coupures et la sous-traitance devraient pouvoir requalifier pour les postes ouverts aussi bien. Au premier semestre de l'exercice 2017, nous avons réajusté plus de 2500 personnes, le Groupe calcule.

Siemens a présenté de bons résultats trimestriels que la semaine dernière qui avait tourné mieux que prévu par de nombreux analystes. PDG Kaeser entraîne la transformation de la société a décidé de l'avant et a annoncé à plusieurs reprises pour réagir aux problèmes en unités d'affaires tôt. Les directions cibles sont appelées numérisation et de l'industrie 4.0. Autodéclarée par Siemens en Allemagne un total d'environ 114 000 employés. (Avec le matériel de l'AP) /(Axk)